Richard Cocciante Le compositeur


Né à Saïgon de père italien et de mère française, il conserve des souvenirs très précis de son enfance en Indochine, mais c'est à Rome qu'il va vivre avec sa famille à partir de l'âge de onze et c'est là qu'il commencera sa carrière de chanteur, au début des années 70. Il remporte son premier succès avec Bella Senz'Anima, extrait de son troisième album Anima, arrangé Ennio Morricone, dont la pochette est peinte par Folon. En France, cette chanson est interprétée par Johnny Hallyday sous le titre Cet homme que voilà. C'est avec Marguerite, extrait d'un album arrangé par Vangelis, que le public français découvre Cocciante en 1978. La voix de Richard se fait entendre un peu partout en Europe. La version espagnole de Bella Sin Alma est un raz de marée en Espagne et en Amérique du sud. L'année suivante, Coup de soleil est un nouveau triomphe. L'album Sincérité enregistré à Los Angeles en 1983 avec le groupe Toto sort en quatre versions : française, italienne, anglaise et espagnole. Etienne Roda-Gil signe les paroles originales. En 1985, c'est le duo Question de feeling avec Fabienne Thibeault (paroles de Luc Plamondon). Vient ensuite l'album L'homme qui vole réalisé par Paul Buckmaster, qui s'est illustré avec Elton John. En 1988, il enregistre pendant trois ans à Miami pour confirmer sa présence sur le marché hispano-américain. En 1991, sa chanson Se Stiamo Insieme remporte le Grand prix du Festival de San Remo. En 1992, Catherine Lara et Luc Plamondon invitent Richard à interpréter le rôle de Chopin dans l'album Sand et les Romantiques et sur scène au Francofolies de La Rochelle et de Montréal. C'est à cette occasion que Luc Plamondon lui propose de faire un opéra. En 1993, nouvel album français Empreinte, dans lequel on retrouve ses auteurs fétiches : Jean-Paul Dréau, Luc Plamondon et Jean-Loup Dabadie. En 1994, la compilation des plus grandes chansons françaises de Cocciante (500 000 exemplaires vendus) l'amènent à l'Olympia puis au Zénith de Paris. En 1995, la complicité Cocciante-Plamondon se consolide après une dizaine de chansons en commun, dont L'Amour Existe Encore pour Céline Dion. L'auteur de Starmania signe la plupart des paroles de l'album L'Instant Présent. Jamais leur collaboration n'avait été aussi dense. Un grand projet allait naître.

Le mot du compositeur
Comme beaucoup d'artistes de ma génération, j'ai été marqué par l'empreinte anglo-saxonne, mais au fil des années, mon appartenance à la culture musicale européenne s'est imposée à moi, jusqu'à devenir ma principale source d'inspiration. Il m'a paru évident que mon authenticité, mon originalité et ma sincérité ne pourraient jamais s'exprimer que dans le cadre de mes racines et dans la formidable richesse de notre patrimoine artistique.
"Notre-Dame de Paris" représente pour moi l'aboutissement de cette symbiose entre opéra et musique contemporaine, mais aussi une forme de remerciement pour ce merveilleux cadeau qu'est l'héritage culturel de l'Europe.


[ Page d'accueil | Notre Dame de Paris | Notre Dame en 2 actes et 53 chansons ]